MENU

Blandine AUDIGER : Ingénieur.

Nom : Audigier
Prénom : Blandine
Date de naissance : 23/12/1982
Société : EDF, Direction Systèmes Energétiques Insulaires


Blandine AUDIGER : Ingénieur.
1/ Pouvez-vous nous en dire plus sur votre métier et sur l'entreprise ?

Le groupe EDF est un leader européen de l'énergie, présent sur tous les métiers de l'électricité, de la production, et de plus en plus actif sur la chaîne du gaz en Europe.
La Direction EDF SEI regroupe les unités d’EDF en Corse, Guadeloupe, Martinique, à La Réunion, en Guyane, à Saint Pierre Et Miquelon et les Iles Bretonnes.
En corse, EDF SEI regroupe prés de 740 salariés répartis dans 7 services : Gestion du Système Electrique, Production, Réseau électrique, Ouvrage gaz, Clientèle, RH et Management de la Performance.
Ma fonction est rattachée au Service Gestion du Système Electrique, en Temps Différé (SGSE). Dans ce service nous avons en charge de « préparer la conduite » menée par le dispatching (conduite du réseau en Temps Réel) et d’effectuer des Reporting permettant d’évaluer la performance de ce système.

L’objectif de ma mission est d’assurer au meilleur coût l'équilibre Offre/Demande, d’établir une gestion optimisée de la programmation d’appel des moyens de production sur l’ensemble de l’île (bonne répartition des injections de puissance). Cette optimisation intègre notamment la prise en compte de la gestion annuelle des stocks hydrauliques, l’optimisation des périodes d’arrêts de maintenance des moyens de production. Aussi, le réseau Corse étant interconnecté et bouclé, ma fonction intègre la prise en charge des achats d’énergies auprès d’ENEL via les inter-connexions Italiennes et Sardes (câble SARCO et câble SACOI).
Enfin, de part la configuration du réseau électrique insulaire, mon implication se porte progressivement vers les études réseaux et l’intégration des contraintes de transit dans les programmations de production ( notamment lors des consignations de lignes, lors d’arrêts de moyens de production, ou encore dans la prise en compte des règles de sûreté système internes …).


2/ Quel est votre salaire annuel ?

De l’ordre de 23 000€ par an.


3/ Quel a été votre parcours universitaire ?

Après avoir effectué une licence professionnelle en Management de l’Environnement à l’IUT d’Auxerre (89), puis une licence universitaire en Evaluation, Gestion et Traitement des pollutions à l’Université de Pau (64), j’ai intégré l’Université de Corte pour valider le Master « Ingénierie écologique ». J’ai bénéficié de modules d’enseignement relatifs à la gestion de projets notamment sur la MDE (maîtrise de l’énergie), le développement des énergies renouvelables ou encore l’écologie industrielle... Pour la seconde année de Master , j’ai choisi de partir à l’Université du Québec, A Montréal (UQAM) dans le cadre d’un échange CREPUQ avec l'Université de Corse. Dans le cadre de cet échange, j’ai eu l’opportunité de découvrir les méthodes d’enseignement canadiennes et d’y choisir les modules : entre autres, gestion des crises et des catastrophes environnementales, évaluation des impacts environnementaux ou encore l’aménagement du territoire.... Cette expérience a profondément aiguisé mon esprit critique et m’a permis de porter une vision sur les enjeux et la dynamique d’un territoire en régime fédéral.

A l’issue de mon stage de fin d’études (2007), réalisé au sein du groupe EDF SEI Corse en centrale thermique EDF à Ajaccio (Service Performance Environnementale et Sûreté Industrielle), j’ai intégrée en tant que Responsable de cellule Environnement la centrale thermique de Lucciana (Haute Corse), poste portant sur des responsabilités managériales, coordination de projets, gestion du Système de Management de l’Environnement, veille réglementaire…

Après 1 an ½ passé à la Centrale de Lucciana en Production, j’ai intégré en mai 2009 le Service « Gestion du Système Electrique » de Corse, en tant qu’ingénieur prévisionniste ou plus exactement Répartitrice Principale HTB (Hautes Tensions >90KV).
Malgré le fait de s’éloigner des activités de terrain et de la Production, cette nouvelle fonction au Système m’a permit de prendre du recul et de découvrir, par une vision macroscopique, la manière dont « vit » le réseau électrique de l’île.


4/ Et si c'était à refaire ?

Et si c’était à refaire ?……sans hésiter le même parcours !
Je suis ravie d’avoir réalisé ce parcours universitaire et de cet aboutissement ! Par le dynamisme de l’équipe pédagogique du Master Ingéco, nous avons eu la chance de rencontrer des professionnels et ainsi, d’avoir une vision réaliste des thématiques enseignées.
D’autre part, par ses contacts internationaux et son ouverture, cette équipe d’enseignants m’a permis de partir en échange découvrir la pédagogie Nord-Américaine. Par la suite, c’est aussi dans le cadre des nombreuses collaborations entre la Faculté et les professionnels que j’ai eu l’opportunité d’intégrer le groupe EDF pour mon stage de fin d’étude, puis d’y rester !

La direction SEI d’EDF me permet aujourd’hui de travailler au cœur d’un sujet à la fois complexe et passionnant…le développement énergétique en milieu insulaire.
L'Université de Corse a donc été un réel tremplin et me permet désormais de m’épanouir dans un métier et une région d’adoption que j’apprécie particulièrement.

>>> Voir la liste des diplômes proposés par la FST

Rédigé par Marie-Hélène Pancrazi le Jeudi 3 Mars 2011 à 14:47 | Lu 2034 fois



Tél : 04 95 45 00 54 / decanat.sciences@univ-corse.fr